Pérou

Premiers pas en vallée de Colca

Math249 views
blog voyage pérou

Notre première semaine au Pérou déjà achevée (article 1 et 2), nous reprenons bus et avions pour partir en direction de la vallée de Colca. Nous sommes cette fois huit, l’autre partie du groupe nous ayant retrouvé sur une place de Lima. Nous avons réservé un trek de 3 jours avec l’agence Pablo Tours, une agence qui promet de sortir des sentiers battus, ce qui est tentant car la vallée de Colca est très touristique. 

Colca nous voilà !

Le fait d’être huit nous permet de réserver le trek en service privatif, c’est-à-dire que nous sommes seuls avec notre guide et un chauffeur. Ils viennent nous récupérer à notre hôtel d’Arequipa à 5h du matin avec un van, et nous partons en direction de la vallée de Colca. Autant vous dire que 20 minutes après le départ, tout le monde roupille déjà. Nous nous arrêtons vers 8h30 du matin pour prendre un petit déjeuner, et le réveil est assez surprenant.

Nous sommes déjà à 3500 mètres d’altitude, sur une plaine désertique balayée par un vent très froid. Une bâtisse pleine de courant d’air nous ouvre ses portes et les 2 seules personnes présentes nous servent des infusions de feuilles de coca contre le mal d’altitude et un petit déjeuner. Je suis à ce moment là mal réveillée et complètement dépaysée !

Une journée de découvertes

Nous repartons et cette fois chacun profite du paysage par les vitres. Nous nous arrêtons au bord d’une lagune où se trouvent des flamands roses, puis aux « portes de Colca », à 4800 mètres d’altitude ! ?Notre guide nous fait inspirer profondément et marcher très lentement. Malgré cela l’un de nous fera un malaise… C’est très impressionnant.

Niveau portes, on a fait pire…

Nous nous arrêtons également plusieurs fois sur la route : nous voyons les peintures rupestres de Mollepunku qui datent de -10 000 et montrent des vigognes et lamas. Nous passons également à côté d’une étonnante formation géologique appelée « châteaux enchantés de Callalli », un très joli nom. Pour finir nous faisons une pause dans le village de Sibayo, un village tout en pierre ou le temps semble s’être arrêté. Des petites vieilles filent de la laine, ou discutent sur un banc au soleil. Le sol devant l’église est constituée de milliers de pierres colorées qui ont été agencées pour former des motifs. C’est vraiment beau.

L’entrée de la grotte où se trouvent les peintures rupestres

Un lama gravé dans la roche

pérou

Les châteaux enchantés de Callalli (voyez la hauteur par rapport au village en bas de la photo !)

trek

Village de Sibayo

blog voyage

colca

Il règne un calme impressionnant…

Pérou
PérouColca

Dans ce genre de moments je réalise l’écart qui sépare ma vie et celle de ces habitants !

Pérou

Le magnifique sol en pierres de l’église du village

Nous déjeunons ensuite à Canocota chez un très gentil petit couple de retraités sans savoir s’il s’agit d’un vrai restaurant ou de connaissances de l’agence, car nous sommes dans une pièce qui ressemble étonnamment à une salle à manger… En tous les cas ils sont charmants et ont l’air enchantés que nous soyons là.

Nous goûtons notamment à la pomme de terre séchée qui est une spécialité péruvienne (pas très bon…) et à une espèce de gelée de fleur de cactus (meilleur mais bizarre !). La truite est délicieuse, et nos hôtes nous photographient sous tous les angles 🙂

Nous partons ensuite pour notre première marche du trek, 2h30 seulement, mais la pluie s’en mêle et d’immenses éclairs tombent sur la plaine…

voyage

Je ne suis pas rassurée à ce moment là, d’autant qu’il n’y a pas beaucoup d’arbres pour attirer la foudre mais notre guide est expérimenté et n’a pas l’air de s’inquiéter (vous me voyez là en train d’essayer de me rassurer ?). La marche est longue car nous sommes trempés… Mais nous finissons par arriver, et petit bonus nous sommes aux sources chaudes de Chivay. Plonger dans une eau à 38° après avoir grelotté sous la pluie, c’est le BONHEUR !

Colca

Malgré la pluie le paysage est exceptionnel

Colca

Colca

Après une bonne heure de trempette nous arrivons chez la famille qui va nous accueillir pour la nuit et la journée du lendemain. Ils ont 2 filles et 2 garçons, qui après le dîner nous font une démonstration de danses traditionnelles avant de nous inviter à danser avec eux.  Nous nous amusons bien, puis suivons le rythme de nos hôtes et nous couchons à 19h30 avec le soleil, complètement morts après cette journée intense en émotions, en découvertes, le tout à 4000 mètres d’altitude en moyenne !

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.