France

Gavarnie au mois d’août, une fausse bonne idée ?

Math534 views
gavarnie

Si vous nous avez suivi depuis le début, vous savez que nous avions planifié notre roadtrip à l’aide du guide « Les 1200 coups de coeur du Routard en France ». Dans ce livre, en pleine page, une photo du cirque de Gavarnie. Ni une, ni deux, je veux y aller !

Après notre super randonnée aux lacs d’Ayous, nous partons donc pour le village de Gèdres-Gavarnie. Nous souhaitons dormir à proximité pour partir dans la matinée en direction du cirque. Or, nous déchantons un peu quand nous arrivons au bourg en fin de journée. Le parking est plein, nous forçant à nous garer très loin, et coûte 5€ (format voiture). Nous nous rendons compte assez vite que nous sommes dans un lieu très touristique, et cela nous fait bizarre après ces jours passés seuls ou presque sur les routes.

Une nuit à Gavarnie

Bon, comme nous sommes sur place, nous décidons de faire le tour du village. La promenade est sympathique, sans pour autant nous émerveiller. Il y a vraiment beaucoup de monde, de très nombreux commerces vendant ces fameuses marmottes qui sifflent sur votre passage, et autre matériel de rando pour touriste en mal d’équipement. Nous décidons de nous arrêter pour prendre une bière, en espérant trouver une bière artisanale, ou du moins qui sort un peu de l’ordinaire. Nous ne trouverons malheureusement pas notre bonheur et finirons avec 2 pintes de Leffe à 19€… Gloups.

Nous décidons de rentrer bouquiner dans le camion sur le parking en attendant le dîner, qui chouette, relèvera le niveau de notre visite à Gavarnie ! Nous passons un très bon moment au restaurant « L’assiette au bord de l’eau » : tenu par un couple ayant changé de vie professionnelle quelques années auparavant pour s’installer ici, Monsieur cuisine des produits frais et locaux tandis que Madame assure le service chaleureux en salle. Le ketchup maison est à tomber par terre, tout comme le reste du repas. Attention, je pense qu’en soirée il vaut mieux réserver car il peut faire frais dehors, et la salle intérieure est petite.

Nous quittons ensuite le parking pour trouver un endroit où dormir, un peu inquiets car nous commençons à avoir l’expérience des lieux touristiques : difficile de trouver des coins tranquilles. Nous trouverons un peu plus haut deux immenses aires de camping-cars gratuites (tiens donc) mais du coup sans toilettes… Cela fera l’affaire. Nous ne sommes pas seuls non plus, il doit y avoir 200 véhicules.

 En route pour le cirque

Au petit matin, nous redescendons nous garer au parking (et repayer 5€) avant de partir en direction du fond du cirque. Nous emportons un pique-nique pour déjeuner au retour. La balade est accessible à tous, cela monte très peu et nous arrivons au pied de la cascade en moins de deux heures. Il est possible de louer un âne ou un poney pour aller jusqu’à l’hôtel qui se trouve à mi-chemin. Le cirque de Gavarnie, c’est une muraille de 1700 mètres de hauteur et de 14 kilomètres de circonférence, plutôt impressionnant ! La cascade principale est la plus haute d’Europe avec ses 413 m de chute libre.

gavarnie

J’ai eu le générique de Game of Thrones dans la tête, avec l’impression d’être face au Mur 🙂

La seule difficulté du parcours consiste en une montée très raide d’une centaine de mètres, pieds enfoncés dans les gravillons, pour ceux qui veulent se rapprocher de la cascade (dont nous 😉 ). Le retour se fera par le même chemin qu’à l’aller.

gavarnie

Arrivée au pied de la grande cascade

Ce que nous avons aimé à Gavarnie :

  • Le paysage grandiose
  • Notre dîner au restaurant « L’Assiette Au Bord de l’Eau »

Ce que nous avons moins aimé :

  • La foule du mois d’août
  • Le fait que la promenade soit un simple aller-retour
  • Les prix
  • Le dortoir de camping-cars

Est-ce que finalement je recommanderais Gavarnie ? Oui, c’était vraiment un paysage sublime. Mais si vous souhaitez vous sentir seuls dans une nature sauvage, passez votre chemin ou tentez d’y aller hors saison !

Répondre