Vous êtes sans doute arrivé(e) sur cet article car vous cherchez des idées pour aménager votre propre van ! Afin de vous éviter toute lecture inutile, sachez que je propose ici une solution d’aménagement amovible et modulable qui n’inclut ni eau, ni gaz, ni électricité, ni isolation supplémentaire dans le camion !

Je vais vous expliquer comment j’ai installé mon lit et mes rideaux avec (presque) zéro bricolage et un petit budget, et vous indiquer quels sont mes objets indispensables à emporter lors d’un roadtrip. De quoi partir quelques semaines sur les routes du monde !

van aménagé
Notre chambre en Bretagne

Les avantages du voyage en van

De retour de mon premier voyage en van aménagé, je n’avais qu’une hâte : m’en acheter un ! Posséder son propre camion aménagé offre une liberté sans limite : partir sur un coup de tête en weekend ? Pas de soucis ! Organiser un road-trip et se laisser guider par ses envies au gré de celui-ci ? Facile ! Pas d’hôtel à réserver, les plus beaux paysages comme chambre à coucher, pas étonnant que de plus en plus de voyageurs se mettent au voyage en van…

van aménagé

Les vans aménagés ont aussi l’avantage de passer partout, ce qui n’est pas le cas des camping-cars. Les chemins accidentés ou en pente ne leur font pas peur, alors que leurs cousins peuvent être limités par leur longueur ou par leur poids. Par ailleurs, certaines zones urbaines ou parkings sont parfois interdits aux camping-cars, alors que vous pouvez vous y rendre sans problème avec votre van !

van aménagé
Nuit dans les Dolomites

Enfin, avec un van de modèle H1 inférieur à 2 mètres de haut comme le mien, le montant des péages n’est pas majoré, ce qui impacte rapidement le budget voyage…

van aménagé

Vous l’aurez compris, posséder son propre van aménagé offre une liberté incomparable pour les fans de voyage nature et de road-trip, mais encore faut-il savoir comment l’aménager !

Aménager son van : VASP or not VASP ?

Pour ma part, j’ai fait le choix d’un aménagement amovible, c’est-à-dire que je peux le retirer entièrement pour utiliser mon van à vide ou avec ses sièges arrières. Deux avantages à l’aménagement modulable :

  • Il permet de conserver les autres bénéfices d’un véhicule de cette taille, à savoir principalement aider des potes à déménager ou faire de méga-covoiturages
  • Il permet de passer le contrôle technique comme une voiture normale. En effet, depuis mai 2018 la législation est devenue beaucoup plus restrictive pour les vans aménagés, et l’homologation peut s’avérer un peu complexe pour les aménagements permanents. Plus d’infos ici.
van aménagé
On est bien même sous la pluie !

Alors oui, mon van ne ressemble pas à un petit chalet mobile comme on en voit tant sur Instagram et qui, moi aussi, me font rêver. Mais je l’ai aménagé rapidement, pour un petit budget, et j’ai conservé la possibilité de déménager ou de transporter tous mes potes, ce qui est pour moi un atout non négligeable !

Dormir dans le van : un aménagement simple et petit budget

Lorsqu’on aménage son van, on pense avant tout à l’emplacement pour le lit. L’objectif premier c’est quand même de dormir dedans ! Voici comment j’ai simplement aménagé le mien. Il vous faut :

  • 6 caisses en bois
  • 3 planches en bois d’environ 20 cm de large
  • 3 planches en bois de 50 cm de large
  • Des vis & des charnières
van aménagé
Spot en Bretagne

L’idée est d’abord de construire un sommier de 150 cm de large, en vissant par des charnières les 3 planches de 50 cm. Avec les charnières, le sommier sera repliable, ce qui permet de le ranger plus facilement dans la cave ou sous les banquettes lorsque vous ne vous servez pas de votre van en version aménagée.

Bien entendu, vérifiez qu’une largeur de 150 cm rentre dans votre van, mais a priori il ne devrait pas y avoir de soucis sur un modèle H1L1. Prenez tout de même plusieurs mesures : au niveau des portières, du coffre, des rétrécissements, etc.

van aménagé
Les caisses en bois, les tréteaux et le sommier. Entre les espaces, des rangements.

Les caisses en bois me servent de plancher pour mon sommier. Le sol de mon camion n’est en effet pas parfaitement plat. Elles permettent aussi de ranger des choses dedans, mais toutes ne sont pas accessibles facilement quand le sommier et le lit sont posés dessus. J’accède très bien à celles du milieu en les tirant, mais pas les autres. Prenez-les de grandes dimensions pour bien répartir le poids du sommier : les miennes font 54 cm de long, 36 cm de large et 30 cm de haut.

Enfin, les 3 planches en bois de 20 cm de large me servent à solidifier la structure du sommier. Comme celui-ci est fabriqué avec des charnières, notre poids pourrait fragiliser celles-ci. En disposant les planches sur les caisses, nous rigidifions l’ensemble par un système de tasseaux.

van aménagé
Spot dodo en Italie

En résumé : je dispose les 6 caisses en bois sur le plancher de mon van deux par deux. Je pose ensuite les 3 planches de 20 cm sur les caisses, une vers le haut, une au milieu et une vers le bas. Par-dessus cet ensemble, je déplie mon sommier de 150 cm de large. Et c’est tout !

Ensuite, un futon de 140, 2 oreillers et une vraie couette, et c’est parti pour de super nuits.

En bonus : rajouter des petits coussins colorés !

van aménagé

Mes rideaux sans couture

Les rideaux sont l’atout n°2 pour bien dormir dans le van. Ils cachent la lumière le matin, mais vous cachent aussi à la vue des autres quand vous avez envie d’être tranquille ou si comme moi vous êtes une flipette dans la nuit ! Toujours à la recherche de la sim-pli-ci-té, voilà comment j’ai installé mes rideaux ! Il vous faut :

Tout d’abord, j’ai commencé par tendre ma ficelle au-dessus des vitres, depuis les sièges avant jusqu’au coffre. L’important est qu’elle soit bien tendue pour ne pas que les rideaux pendouillent par la suite. Elle se rattache à des crochets autocollants que j’ai tout simplement collés sur les parois du camion.

Dodo en Allemagne

Ensuite, j’ai découpé mon tissu noir en faisant plus ou moins un très grand rectangle. L’important est de prendre bien large quitte à couvrir plus de vitres que nécessaire, et de prévoir également suffisamment de hauteur. Pour ma part, j’ai compté une double épaisseur de tissu pour qu’il soit vraiment bien opaque.

Pour finir, j’ai tout simplement accroché mon tissu noir le long de ma ficelle avec des pinces à linge. J’ai choisi des pinces colorées et j’en ai mis beaucoup (une tous les 10 cm environ), ça fait un petit effet sympa ! Pour rouler avec le van, je remonte mon rideau et l’épingle bien serré, tandis que le soir je le laisse retomber.

van aménagé
Version rideau remonté

En bonus, j’ai installé des ventouses munies de pinces dans les coins inférieurs de mes vitres. Cela me permet de bien plaquer le tissu pour éviter les rais de lumière matinaux. Un pare-soleil à l’avant et je suis au top pour dormir !

Des rangements dans le van

L’important quand on voyage dans un petit van (surtout à deux), c’est d’être organisés et de ranger régulièrement pour ne pas vivre dans le bazar. Chez nous la règle est simple : une seule caisse d’affaires par personne (et ce quelle que soit la durée du voyage) qui tient dans le coffre derrière le lit. Entre les caisses de bois sous le sommier nous rangeons ensuite des caisses de vin, pour les condiments, trousse à pharmacie, vaisselle, etc.

van aménagé
En Autriche

Et pour le reste, quels sont les indispensables ?

Comme je le disais dans mon premier article sur l’équipement indispensable pour un voyage en van, pas besoin de grand-chose de plus… Nous sommes cependant des vanlifers plus expérimentés maintenant, alors voici nos VRAIS indispensables !

Nous avons un simple réchaud pour cuisiner, et l’été nous mangeons beaucoup froid ou des choses simples qui ne nécessitent pas beaucoup de cuisine (jambon, fromage avec du pain, tomates cerise, un melon) …

van aménagé

Concernant la douche, nous n’avons même plus de douche solaire ! Les rivières, fleuves et piscines municipales sont nos amis, et sinon un bon paquet de lingettes débarbouille très bien. Nous avons tout de même un bidon de 12 litres avec un robinet très pratique pour se laver les mains.

van aménagé
Rafraîchir une bière sans frigo ? Facile quand on a un ruisseau !

Nous emportons aussi 2 chaises pliables et une table de camping, que je devrais d’ailleurs rajouter dans la liste des indispensables ! Pour déjeuner et pouvoir s’asseoir / bouquiner autour de son van. Nous avons aussi un tarp, pour faire un auvent, mais nous ne l’avons sorti qu’une fois quand il pleuvait. Peut-être plus utile quand on reste plusieurs journées au même endroit, ça prend 5 minutes à monter (15 la première fois !), mais en général nous restons maximum 2 nuits au même endroit.

van aménagé
Déjeuner en forêt en Allemagne

Chacun sa lampe frontale pour le soir, une enceinte portable pour la musique, des bons bouquins et puis c’est tout !

van aménagé
Version tarp pour se protéger de la pluie

Voilà, j’espère vous avoir donné des idées ou des envies, en vous montrant qu’on peut aménager très simplement sa voiture pour partir en road-trip sans être trop bricoleur…

N’hésitez pas si vous avez des questions sur mon aménagement à me les poser en commentaire, j’y répondrai avec plaisir !

Cet article vous a plu ? Donnez-moi un coup de main en le partageant 😉 !

On reste en contact ?

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être tenu(e) au courant des nouveaux articles !

Inscription réussie !

Pin It on Pinterest

Share This