A propos

Passionnée par la découverte, les grands espaces et le dépassement de soi, je m’échappe du quotidien dès que j’en ai l’occasion. J’ai aujourd’hui la chance de travailler en freelance à domicile, et donc de pouvoir partir quand je le souhaite sans rien demander ni devoir à personne !

J’ai créé ce blog en 2016, avec pour objectif de raconter mes voyages, à mes amis et ma famille, de partager mes bons plans avec eux et avec ceux qui voudront me lire, d’être un journal de bord personnel et un carnet de souvenirs. C’était aussi l’occasion de me lancer un défi, en apprenant les arcanes de la création d’un site web, les bases du référencement SEO… Un défi car se lancer dans l’écriture n’est pas chose aisée ! En relisant mes premiers articles, je trouve d’ailleurs le style assez mauvais… Il faudrait que je les retravaille 😉

Tout comme ma manière d’écrire s’est affinée, mes envies de voyage évoluent avec le temps. Je sais désormais que j’aime avant tout découvrir des destinations méconnues ou hors des sentiers battus, car j’ai horreur de la foule… Bien sûr, je vais parfois dans des endroits très touristiques, mais je sais au fond de moi que je préfère les lieux où je me sens seule au monde. Egalement, je suis de plus en plus attirée par des destinations moins lointaines, plus proches de la France… C’est plus écologique, mais aussi économique ! Je pense qu’il y a depuis quelques décennies un boom du tourisme vers les pays lointains, mais que la tendance va s’inverser et qu’on voyagera bientôt proche de chez soi, selon les préceptes de la microaventure. Je voyage aussi de plus en plus souvent avec mon van semi-aménagé. C’est un mode de voyage où je me sens tellement libre ! Dormir dans la nature, décider de rouler 500 kilomètres d’un coup, ou rester 5 jours au même endroit, tous les possibles sont ouverts.

Je rêve un jour d’avoir l’occasion de partir plusieurs mois sur les routes, que la date de fin du voyage soit tellement loin qu’elle paraisse inexistante. Travailler dans mon van et devenir digital nomad quelques mois me tente énormément… Mais ce n’est pas le seul rêve de ma bucket list, j’aimerais aussi un jour entreprendre un long voyage à pied (grande traversée des Pyrénées ? Chemin de Compostelle ? Autre massif en Europe ?), travailler en woofing, construire ma tiny house sur un grand terrain… Bref, des rêves plein la tête mais pour réaliser tout ça, il faut bosser un peu 😁

Pourquoi ce nom, OMyBudda ?!

Clairement, ce n’est pas un nom typique d’un blog de voyage, ni très compréhensible… Pour améliorer mon référencement, il aurait d’ailleurs mieux valu le nommer « voyage en camion. com » ou « blog pour voyager pas cher.com » 😅. Mais à l’époque, je n’avais pas ses considérations en tête, et je suis d’ailleurs bien contente d’avoir écouté mon cœur : « OMyBudda », c’est un souvenir de mon tout premier voyage, en 2013, en Thaïlande. C’est là que j’ai découvert le voyage, c’est-à-dire le dépaysement, les galères, les rencontres avec l’habitant, l’itinérance… C’est là que je suis tombée dans la marmite en quelque sorte ! Lors d’un trek dans les régions du Nord, proches de la frontière birmane, nous avons été guidé pendant deux jours par un jeune thaï dont je ne me rappelle plus le prénom, et pour cause, nous l’avions surnommé OMyBudda, son expression préférée pour nous faire rire !

Omybudda

OMyBudda, c’est lui !

Il bondissait sur les sentiers montagneux chaussé de ses claquettes de piscine, tandis que nous galérions  avec notre matériel de pointe… Nous avons fait un nombre incalculable de bras de fer ensemble, lui qui revendiquait parler 17 langues… Il connaissait 17 phrases seulement dans 17 langues, mais quand même !

J’ai donc nommé ce blog d’après un souvenir de mon premier « vrai » voyage ☺️

Mais euh Mathilde, ça s’écrit pas comme ça « Budda » hein…

Oui je sais ! Mais bon, le nom de domaine était déjà pris ☺️

N’hésitez pas en tous les cas à commenter mes articles et me suivre sur les réseaux sociaux, cela me fait extrêmement plaisir, et qui sait, me permettra peut-être un jour de vivre de cette passion ?

A bientôt, ici ou là-bas…

Pin It on Pinterest

Share This